JAGUAR

type-E Plancher Plat

1962

JAGUAR
type-E Plancher Plat
1962

prix de vente

210.000 €

Mise en Circulation 18 avril 1962
Moteur 6 cylindres en ligne
Transmission BV Moss à 4 rapports
Puissance 265 ch
Couple 412 Nm à 4000 tr/min
Vitesse Maximale 240 km/h
0 - 100km/h 7,1 secondes
Carrosserie Coupé Plancher Plat
Couleur carosserie Opalescent Dark Green
Sellerie/Intérieur Biscuit
Pneumatiques Michelin
condition Restauration complète, matching numbers, matching colors
documents Certificat Jaguar Heritage

état concours

E-type Flat Floor

Une restauration complète dite “concours” est en cours de finition.

Matching Numbers
Matching Colors

La Type E est conçue au départ comme une automobile de compétition, évolution des D Type, elle est plus légère et équipée d’un moteur six-cylindres de 2,4 L développant 200 ch. Son nom était E Type A1, le « A » pour caisse en aluminium. Trois prototypes furent dessinés par Malcolm Sayer (en), en 1957 et 1958. L’usine en décida la commercialisation en 1959 avec une version en acier plus « Grand Tourisme », la E.

Ces modèles seront toujours beaucoup moins chers que leurs concurrents de l’époque (Ferrari, Aston Martin…). La vitesse maximum annoncée était de 240 km/h (150 mph) pour le modèle « presse ». La Type E, d’une ligne rappelant la D Type, n’était pas d’une conception complètement nouvelle : caisse autoporteuse monocoque avec un faux châssis en tubes carrés Reynolds à l’avant, c’était exactement le schéma des fameuses D de course. Quatre roues indépendantes, quatre freins à disques, une toute nouvelle suspension arrière dotée de quatre amortisseurs télescopiques avec ressorts intégrés et freins montés inboard contre le différentiel, le tout monté dans un berceau séparé.

La Type E est une voiture compliquée, coûteuse à entretenir du fait de sa conception, mais elle offre des performances et une tenue de route inégalées pour son époque. Son système de suspension arrière a été utilisé sur beaucoup de Jaguar, des Type S aux XJ en passant par la XJS. En 1961, ce fut un engouement extraordinaire dès qu’elle fut exposée dans les salons. Les vedettes et personnalités de l’époque l’achetèrent immédiatement.

Autres véhicules en vente